OMS 2012 – Nos impressions sont confirmées!

Séances tout aussi intéressantes mais sur une dynamique plus rythmée que celles d’hier, ce qui n’a rien de surprenant puisque les sujets abordés relevaient beaucoup des univers des medias sociaux, de la mobilité, de la mesure et du web analytics.

À nouveau une journée durant laquelle les media, outils et techniques discutés cohabitent dans tous les discours et sont tous mentionnés de façon inter-reliée. L’utilisation des canaux, de la mesure et des outils semble un acquis alors que déjà la grande problématique qui semble pointer son nez pour 2012-2013 à l’OMS est l’automatisation du message, de la mesure et des outils.

Les mots d’ordre: ciblage, audiences, influenceurs et conversions. Qu’il s’agisse d’une séance traitant de la mesure, des publicités Facebook ou des nouveaux services mobiles, les mots d’ordres restent les mêmes et réitèrent la nécessité de toujours agir en fonction des objectifs d’affaires définis.  Bien sûr, la notion d’audience semble avoir évolué ces dernières années et se rapproche aujourd’hui du seuil de l’individualisation.

Nous attendions les séances d’aujourd’hui pour voir si cela se confirme et c’est effectivement le cas. Avec l’automatisation des outils, la convergence des réseaux sociaux et l’ascension du domaine de la mobilité, le ciblage et l’individualisation sont à l’OMS 2012 le leitmotiv qui lie la grande partie des experts que nous avons pu rencontrer. Même durant les séances axées plus spécifiquement sur la mobilité, les questionnements relevés s’attardaient à l’exploitation optimisée des nouveaux téléphones intelligents, tablettes et services mobiles mais toujours dans une recherche de ciblage plus précis: localisation géographique poussée, heure de la journée, intérêts personnels, type de support mobile utilisé, etc…

Tout naturellement, l’« engagement » envers la marque est aussi ressorti gagnant des préoccupations des clients, présentateurs et spécialistes numériques. Alors que, pour beaucoup, la notion était encore abstraite ou du moins plus épineuse à l’OMS 2011, on sent que la communauté numérique s’est attaquée au défi depuis, ce qui nous a permis d’obtenir même de nouvelles formules claires permettant de mesurer mais aussi de susciter de l’engagement par rapport aux marques. Nous avons hâte de mettre tout cela en pratique avec vous!

Au travers des présentations de la journée, nous avons pu noter un net progrès par rapport aux enjeux que les professionnels du marketing numérique peuvent rencontrer ces dernières années en termes de mesure des initiatives de marketing social. Frederico Riedel, directeur des ventes chez comScore, a d’ailleurs entamé la journée en exposant des dizaines de données recueillies auprès des grandes marques durant certaines de leurs campagnes de marketing social. Un résumé en ligne de l’étude «The Power of Like: How Brands Reach and Influence Fans Through Social Media Marketing» est justement disponible pour tous: www.comscore.com/like.

Nous ramenons évidemment aussi avec nous un éventail fourni de références et d’outils suggérés par les présentateurs qu’il nous tarde de partager avec nos collègues et clients.

Demain, une journée axée sur 3 grands thèmes soit: la mesure avancée, la marketing social et le search marketing nous attend.

À demain.

PS : Pour ceux qui aimeraient le savoir, le mauvais temps ne dure que quelques heures à San Diego :

 

commentaires