La campagne « Uncertain Terms » de la Children Of The Street Society expose les risques du sextage | Cossette

La campagne « Uncertain Terms » de la Children Of The Street Society expose les risques du sextage

16.03.2017

COTSS

Développée en collaboration avec Cossette, la plus récente campagne de l’organisme Children of the Street Society a été lancée dans le cadre de la semaine de sensibilisation à l’exploitation sexuelle des jeunes (Stop Sexual Exploitation of Children and Youth Awareness Week)en Colombie-Britannique. Intitulée « Uncertain Terms » (modalités inconnues), cette campagne vise à sensibiliser le public aux tactiques utilisées en ligne par les prédateurs pour exploiter les jeunes.

Partant du constat que l’accès croissant des jeunes aux médias sociaux les rend plus vulnérables à l’exploitation sexuelle, la campagne souligne que les modalités rattachées à l’envoi d’une photo compromettante sont souvent inconnues. Lorsqu’on transmet son numéro de carte de crédit ou d’autres renseignements personnels à un détaillant en ligne, on doit lire et approuver les modalités de la transaction au préalable, ce qui n’est pas le cas lorsqu’on envoie une photo intime de soi.

Les affiches créées pour la campagne montrent des jeunes qui s’apprêtent à envoyer une photo d’eux nus. Leur corps est caché par une grande boîte de modalités les prévenant des dangers du partage de photos, un avertissement que n’obtiennent pas les jeunes dans la réalité, avant de transmettre une photo intime.

Un message télé et web de 30 secondes sensibilise les jeunes aux dangers de l’exploitation sexuelle en ligne en montrant une jeune fille qui hésite à envoyer une photo d’elle.

Du contenu web interactif a également été développé pour aider les parents à discuter du partage de photos et de l’exploitation sexuelle avec leurs enfants. Le site web propose aux parents un contrat qu’ils peuvent personnaliser, imprimer et signer pour s’engager à ne pas porter de jugement ni à se mettre en colère, de même qu’à écouter et appuyer leur enfant si celui-ci se retrouve dans une telle situation.

Le message télé et web sera diffusé jusqu’en septembre 2017 et les affiches seront installées dans des abribus pendant quatre semaines.

COTSS

COTSS

Cossette